Abbaye Sainte-Marie de Lagrasse Abbaye Sainte-Marie de Lagrasse print Abbaye Sainte-Marie de Lagrasse

Pierre par pierre

En cette fin d’automne, le chantier du transept est rentré dans une nouvelle phase.

Jusqu’ici, les ouvriers avaient surtout conditionné la zone pour installer correctement le chantier. Ils ont déposé les murs et cloisons inutiles, nettoyé les arases des murs, enlevé la végétation, installé un complément d’échafaudages sur les absidioles.

Mais tout ceci n’était qu’une préparation pour le véritable travail : relever les murs de ce transept, à quoi s’appliquent désormais les maçons. Ils commencent par compléter une partie restaurée en partie dans les années 1950. Puisées dans le lapidaire qu’ils ont déposé, les pierres sont soigneusement choisies pour venir compléter la maçonnerie. Chaque rang de pierres est d’abord disposé au sol, afin d’en vérifier les bonnes dimensions. Les parements et moellons sont alors éventuellement taillés, pour s’insérer parfaitement dans l’emplacement qui leur est dévolu. Puis la grue les hisse à hauteur d’ouvrage. Les brouettes de mortier à la chaux vont et viennent entre la bétonnière et les échafaudages. Pierre par pierre, les murs du transept commencent à être relevés.

Dans la vidéo ci-dessous, le P. Hilaire, responsable des travaux, et Patrick Bizeul, chef d’équipe des maçons, font un point sur l’état d’avancement général.

Après les vacances de Noël, la maçonnerie reprendra de plus belle, non seulement en continuant de relever les murs, mais aussi par la mise en place des trois arcs manquant le long du transept.