Abbaye Sainte-Marie de Lagrasse Abbaye Sainte-Marie de Lagrasse print Abbaye Sainte-Marie de Lagrasse

Vous êtes presque devenus célestes...

Page augustinienne, n° 4

Les pages augustiniennes vous aident à prier au long de l’année, grâce à des textes tirés de la grande œuvre de Saint Augustin, patron et fondateur des chanoines réguliers.

Quiconque désire le baptême de Jésus-Christ désire une vie nouvelle. Qu’il quitte donc la vie ancienne pour parvenir à la vie nouvelle : N’y eut-il pas l’Ancien Testament, l’ancien cantique, l’homme ancien ? aujourd’hui c’est le Testament nouveau, le cantique nouveau pour l’homme nouveau. Prouvons ce que nous disons par les témoignages des saintes Écritures. Nous lisons dans Jérémie : « Voici que des jours viennent, dit le Seigneur, et j’accomplirai mon testament nouveau sur la maison de Juda1 ». David dit également « O Dieu, je vous chanterai un cantique nouveau2 » ; et encore : « Chantez au Seigneur un cantique nouveau3 ». L’apôtre saint Paul ajoute : « Vous dépouillant du vieil homme, revêtez le nouveau4 » ; et ailleurs : « Tout ce qui était ancien est passé, tout est devenu nouveau5 ». Quelles choses anciennes sont passées ? lesquelles sont devenues nouvelles ? (…) pourquoi vient-on nous dire : « Tout ce qui était ancien est passé, tout est devenu nouveau ? » (…) Écoutez donc l’Apôtre. Auditeur charnel, pourquoi cherchez-vous à tout voir par les yeux de la chair ? Élevez plus haut votre esprit, afin que vous puissiez comprendre cette parole : « Tout ce qui était ancien est passé, tout est devenu nouveau ». Quelles choses anciennes sont passées, lesquelles sont devenues nouvelles ? (…) « Le premier homme est l’homme terrestre formé de la terre ; et le second homme est l’homme céleste descendu du ciel6 ». Adam, l’homme ancien fait du limon de la terre, est passé ; Jésus-Christ est venu, le Dieu homme envoyé du ciel. La vétusté des esprits est passée ; la nouveauté des croyants est venue ; la vie charnelle est passée et remplacée par la vie spirituelle. Est-ce peu de chose que cette nouveauté démontrée par l’Homme-Dieu au point qu’en mourant il s’est chargé de votre vieillesse, qu’en ressuscitant il a montré en lui votre jeunesse, et qu’en montant au ciel il a affermi votre droit à la gloire ? Les choses anciennes sont passées ; quelles choses anciennes ? Celles qui vous rendaient enfants d’Adam, enfants charnels. Quelles choses sont devenues nouvelles ? C’est que vous êtes devenus enfants de Dieu, enfants spirituels. Tout ce qui était ancien est passé ; vous étiez terre : tout est devenu nouveau ; vous êtes presque devenus célestes. Car « les cieux racontent la gloire de Dieu7 ». Le Cantique Nouveau, C.1, saint Augustin

1- Jerem. XXXI, 31. 2- Ps. CXLIII, 9. 3- Ps. XCV, 1. 4- Coloss. III, 9,10. 5- II Cor. V,17. 6- I Cor. XV, 47. 7- Ps. XVIII, 1.

voir la page augustinienne précédente