Abbaye Sainte-Marie de Lagrasse Abbaye Sainte-Marie de Lagrasse print Abbaye Sainte-Marie de Lagrasse

Aménagements des jardins de l'abbaye

L’Abbaye ne compte pas seulement le jardin biblique. Tourné vers l’Est, ce jardin est assez connu puisqu’il est accessible aux visiteurs. Au Sud aussi, se trouve un grand espace, l’Horte Mage, le « Grand Jardin » mentionné par les plans et documents anciens.

Depuis notre arrivée, nous avons essayé d’entretenir cet espace. Voici trois ans que nous avons commencé à l’aménager plus sérieusement afin qu’il soit un lieu agréable pour prier, marcher, nous récréer et produire des légumes. De larges allées d’arbres, dans l’axe du bâtiment principal, ont été dessinées puis plantées ; une des parcelles ainsi délimitées est aménagée en potager, non loin, une autre permet de créer un « jardin-forêt » .

Un réseau d’irrigation, employant l’eau du « Béal » (bief aménagé par les moines du Moyen Age), permet d’arroser l’ensemble facilement. Dans un lieu aussi aride, où les précipitations dépassent à peine en quantité celles du Sahel, cette installation est vitale.

Aujourd’hui les plantations continuent : avant l’hiver, plus de 300 buissons ont été installés. Le potager a fini de donner ses derniers légumes. Nous avons pu apprécier ainsi des produits frais et « bio » pendant plusieurs mois, grâce au travail patient des frères jardiniers. La récolte a été assez abondante : 300 kilos de tomates, 750 de courges, 650 de pommes de terre, sans parler des salades, des poireaux, des choux, des poivrons et des oignons gros comme des melons.

Durant l’hiver, d’autres arbres seront plantés. Les travaux s’apaiseront alors en attendant le printemps.

Les différentes essences et espèces végétales mises en place sont sélectionnées avec soin par les frères jardiniers, avec les conseils de plusieurs professionnels et amis pépiniéristes spécialisés dans la végétation méditerranéenne. Des réflexions patientes qui donnent de bons résultats, puisque le taux de reprise des jeunes plantes est supérieur à 95 %.